La psychanalyse anthropologique


La Psychanalyse Anthropologique a pour objectif de redonner à la personne qui consulte toute sa dimension et sa qualité existentielle : celle d’un sujet qui existe effectivement sur la scène du monde et de l’histoire, qui traverse des épreuves et met en œuvre des dépassements. Pour ce faire, il faut lui redonner par l’analyse la possibilité d’une auto-affirmation et lui permettre de donner du sens à ses actes, ses ressentis, son imaginaire, ses paroles. L’analysant peut ainsi se réapproprier une existence qu’il vit douloureuse ou peu compréhensible. Le thérapeute est présent pour accueillir cette parole dans sa complexité et sa vérité. L’objectif est de remettre la personne dans une dynamique nouvelle.


 

La Psychanalyse Anthropologique s’inscrit dans l’approche de Freud, puis de Lacan, et la poursuit dans plusieurs directions qui visent à comprendre comment se construit le sujet, comment ils se déploie dans une histoire, entre naissance et mort.

Ces directions sont :

  1. l’enracinement du psychisme dans le corps, fondé sur une anthropologie des sens qui rend compte de la rencontre avec le monde inspiré de la démarche d’Emmanuel Kant dans son ouvrage L’anthropologie du point de vue pragmatique
  2. la place de l’Autre au cœur de la construction du sujet. C’est dans la nécessaire coupure, qui commence avec la naissance, que chaque être peut advenir progressivement face au monde et aux autres. La théorie freudienne des pulsions permet d’expliquer la construction psychique de la personne. Ce processus de coupures, qui ouvre toujours sur un plus de vie, se poursuit tout au long de notre existence.
  3. le rôle des mythes, en particulier grecs, dans la structuration du psychisme. C’est le mythe qui structure notre inconscient. Cela s’appuie sur les travaux de Georges Gusdorf, Walter F. Otto, Mircéa Eliade. La démarche approfondit la démarche freudienne avec Oedipe ou le mythe de Narcisse.

Alors que la science a divisé le sujet et sa compréhension en spécialités incommunicables, il importe de lui faire retrouver son intégrité et son unité. Cela exige une réflexion transdisciplinaire qui mobilise en particulier la médecine, la philosophie, l’histoire, la psychanalyse. C’est l’orientation fondamentale prise par l’Ecole d’Anthropologie Pragmatique.

Accompagnement personnel - developpement personnel-coaching-de-vie